Réussir sa création d'entreprise : Suivez la recette

Publie le 19 Février 2013 13:05

De jeunes restaurateurs qui ont rédigé un business planQui de mieux que des entrepreneurs en pleine phase de création pour parler du business plan dans le secteur de l'hôtellerie restauration ? Damien et Nicolas, tout juste diplômés du bachelor en management international de l’Institut Paul Bocuse à Ecully, consacrent depuis plusieurs mois leurs journées à la création de leur entreprise. Après une formation alliant enseignements théoriques et opérationnels dans le domaine de la restauration, ils ont choisi de se lancer dans le grand bain, en mettant tout en œuvre pour lancer l’idée qu’ils ont eu en dernière année de licence. Confrontés aux problématiques de la rédaction du business plan, ils nous font part de leur expérience, de leur vision du business plan et de leurs recommandations.

Externaliser le room service des restaurants

Notre concept  consiste à proposer une solution d’externalisation du room service (restauration en chambre) pour les hôteliers et leurs clients. Au cours de nos diverses expériences en entreprise, nous avons constaté que près de 70% des hôtels ne possédaient pas d’offre de restauration en chambre, de part les contraintes opérationnelles et financières qu’elle représente. Toutefois, ce service est plébiscité par près de 7% des clients d'hôtels qui l’apprécient pour sa praticité.

Après avoir validé la faisabilité et viabilité de l’idée, terminé l’étude de marché et adapté l’offre aux besoins des consommateurs, nous travaillons actuellement sur la recherche des solutions aux contraintes logistiques et opérationnelles du projet. Conjointement, nous travaillons sur les démarches et processus à suivre pour monter une entreprise (juridique, comptable, mentoring, lieu implantation…).

La triple vocation du business plan

Selon nous, un business plan présente un triple intérêt :
  • Il permet de valider la viabilité du projet, ses FCS (facteurs clés de succès) et de retranscrire par écrit ses idées pour mieux les clarifier.
  • Il est un outil pour convaincre des investisseurs et autres personnes extérieures.
  • Après le lancement de l'entreprise, il sert d’outil de contrôle pour s’assurer du bon fonctionnement de l'activité.
Nous avons donc l'intention de réaliser 3 adaptations différentes de notre business plan, en fonction de nos interlocuteurs, dont les attentes ne sont pas les mêmes : 
 
  • Pour nous même : nous produisons une vision plutôt pessimiste des prévisions d’activité en vue de s’assurer de la viabilité de l’entreprise et de prévoir des solutions de secours en cas de besoin
  • Pour les organismes financiers : ces derniers sont portés sur les résultats d’activités, le besoin en financement et capacités de remboursement des emprunts contractés (gestion de trésorerie notamment)
  • Pour les investisseurs potentiels : souhaitant un retour sur investissement intéressant (et souvent assez rapide)

L’étude de marché, 4 étapes clés

Notre étude de marché est composée de plusieurs étapes, et sa dernière partie sera réalisée au moment du lancement. 
 
  • Nous avons tout d’abord fait des recherches générales afin de connaître les données du marché. Il s'agit de l'étude macro économique, qui permet de s'immerger dans le sujet
  • Puis nous avons réalisé une enquête auprès des hôteliers, sous forme de questionnaires, afin de savoir dans quelle mesure et de quelle manière ils souhaiteraient sous traiter cette prestation. Notre étude de marché nous aide ainsi à modeler et à peaufiner notre offre. Nous avons également fait une étude quantitative auprès des voyageurs, clients des hôtels pour connaître leurs attentes et critères d’un room service. Cette étude terrain nous a donné des indicateurs précieux.
  • Enfin, une fois le design du menu terminé et l’offre de produit arrêtée, nous comptons tester la réactivité du client hôtel face à notre offre. Il s'agit de l'étude de validation. 

La partie financière : 4 ratios clés

Nous avons déjà bien entamé la rédaction de la partie financière qui doit être revue prochainement par un expert comptable. Nous devons mettre en avant différents ratios :
  • D’activité, tel que le prix moyen, le nombre de couvert jour…
  • De performance (seuil de rentabilité, bénéfices / pertes, CA…)
  • Financiers (capacité d’autofinancement…)
  • De risques d’investissement (retour sur investissement, CA vs investissements…)

 


Conclusion

La rédaction du business plan est un travail long, complexe et fastidieux (choix du contenu, choix des termes, retranscription par écrit d’une idée...) mais nous n'avons aucun doute sur le fait qu'il s'agit d'un outil extrêmement utile.Selon nous, il n’y a pas tellement de spécificité au secteur de la restauration dans la construction du business plan. Celui-ci doit avant tout présenter le business model de l’entreprise, sa raison d’être et comment elle va assurer sa pérennité. Hormis les normes relatives à la législation et les quelques indicateurs spécifiques au secteur, les business plan sont globalement similaires dans leur structure, quelque soit le secteur d'activité et le marché visé. En revanche le contenu lui, devra être personnalisé à l'extrême en fonction du projet. 

Vous avez aimé cette interview ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire