Février : le meilleur mois pour commencer sa levée de fonds ?

Publie le 16 Juillet 2015 10:34

Notre atelier du 8 juillet traitait de la levée de fonds auprès des investisseurs (Business Angels, fonds...). Romain Dehaussy a réalisé la présentation dans les locaux de Chausson Finance qui est un cabinet spécialisé dans la levée de fonds. Chausson Finance a levé plus de 600 millions d’euros en France (Allociné, Sarenza, Viadéo…). Nos participants ont donc été briefés sur les différents types d'investisseurs, les critères que les VCs prennent en compte, le timing du marché et les étapes de la levée de fonds.atelier levée de fonds avec Chausson Finance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels investisseurs souhaitez-vous voir à vos côtés ?

Pour préparer votre levée de fonds, réfléchissez bien à quel type d’investisseurs vous souhaitez voir dans votre capital. On distingue aisément deux modèles de fonds : ceux avec un faible suivi et donc moins invasifs pour l'entrepreneur et les fonds qui conseillent et aident (et donc plus contraignants pour l’entrepreneur). Un investisseur peut être un associé très intéressant ! Avec ses nombreuses expériences dans l’entrepreneuriat, il pourra avoir de l’entregent et saura prendre des décisions réfléchies à long comme à court terme.

 

Comment séduire son investisseur ? 

Quels sont les différents moyens ou arguments qui permettent de convaincre un investisseur ? Comment pouvez-vous le motiver à investir dans votre entreprise ? 

  • Par la qualité de votre équipe et sa complémentarité. C’est le principal « actif » de la société aussi bien pour les business angels que pour les VCs.
  • Avec des expériences et des tests réalisés sur le terrain pour calculer le ROI de vos actions marketing et commerciales..
  • Prouvez la qualité de votre vision stratégique et opérationnelle.
  • Montrez que vous êtes à l’écoute des conseils des investisseurs et non pas enfermés dans une bulle.

 

 

Le timing dans une levée de fonds est très important :

  • En croissance : 

Pour l’entreprise, il vaut mieux lever des fonds quand elle est encore en croissance, en prévision d’une période de crise ou pour améliorer la croissance future. C’est à la fois mieux vu par les investisseurs, votre entreprise réussissant, et plus prudent pour vous parce qu’une levée de fonds prend un certain temps.

  • A partir de Février: 

Il est plus intéressant de lever des fonds à partir de Février. En effet, on observe souvent qu’une levée de fonds prend six mois. De plus, la plupart des investisseurs partent en vacances en aout. L’idée est donc de terminer la levée de fonds avant que les investisseurs ne partent en vacances pendant lesquelles ils pourraient changer d'avis. Démarrer en février induit de rencontrer les fonds courant mars, ce qui permet d’avoir un premier recul sur l’activité de l’année en cours.

  • La répartition de la levée de fonds sur 6 mois :

La répartition temporelle des étapes de la levée de fonds est en général :

  • 1,5 mois pour la préparation du Business Plan et de la levée de fonds.
  • 3 mois pour le road show, la rencontre avec les investisseurs.
  • 1,5 mois pour signer la LOI (lettre d'intention), négocier le pacte et procéder aux audits.                                

Quelles sont les étapes pour séduire un investisseur ? 

La préparation :

  • Bien choisir la date de début de sa levée de fonds comme nous l'avons vu.
  • Se faire recommander (c’est conseillé, un fonds reçoit plus de 800 dossiers par an et en choisit entre 5 et 10).
  • Prévoir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée qui permette de s’investir dans la levée de fonds sans détruire ni les résultats de votre entreprise ni votre vie privée. Viser un nombre de fonds conséquent tout en restant cohérent (leur montrer qu’ils ont de la concurrence est un atout pour vous mais ne perdez pas de temps avec des fonds qui ne vous financeront pas).

Le Business Plan

La constitution d’un Business Plan de présentation simple et clair. Il doit faire environ 20 pages. Essayez de donner un maximum de données concrètes qui viennent de vos expériences. La partie financière du Business Plan doit être cohérente et réaliste. Montrez à la fois vos compétences techniques et votre bon sens aux investisseurs. 

Le Road Show

Le Road Show doit être préparé en amont. Vous devez présenter votre équipe de collaborateurs clés au mieux et montrer combien vous constituez une équipe pertinente et légitime.Chaque investisseur de plus à rencontrer est une quantité de travail supplémentaire alors que vous n'êtes pas dans votre Startup. N'oubliez pas que votre entreprise doit encore atteindre ses objectifs pendant la levée de fonds, même quand vous n'êtes pas là ! Le Road Show est un exercice de vente très fatigant. Se faire accompagner par un leveur est un moyen de se délester d’une partie du travail et profiter de son expertise et de son réseau.

Les clauses juridiques : la dernière étape. 

Enfin, n’oubliez surtout pas d’être bien attentif à la rédaction des clauses juridiques sur la fin de la levée de fonds. C'est ce qui définira vos relations avec l'investisseur ! Vous devez donc être sur que vous et l'investisseur êtes sur la même longueur d'onde.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire