REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Le Nespresso du vin : 10-vins.com

Publie le 02 Septembre 2013 13:26

LA startup divinLe business model de Nespresso adapté à la dégustation du vin...c'est plus ou moins ce que propose la startup 10-vins.com ! Dans cette interview, Thibaut JARROUSSE, co-fondateur de 10-vins.com, revient sur le business model de sa société et sur son expérience d'entrepreneur
10-Vins.com, c’est le bar à vin à la maison. Notre mission, c’est d’offrir la possibilité à tous de profiter d’un bon verre de vin à la maison dans les bonnes conditions, sans être un expert. Nous avons créé 10-Vins en décembre 2012 en lançant une gamme de 15 vins au verre avec notre site 10-vins.com. Nous utilisons des flacons en verre de 10 cl, breveté, qui peuvent conserver le vin 3 ans. Vous pouvez donc vous offrir 5 verres de vins différents pour le prix d’une bouteille de qualité équivalente. Nous offrons aussi la possibilité de déguster dans une émission interactive de Web TV le jeudi à 19h30 où vous pouvez voir les viticulteurs et l’avis des autres participants, et même poser vos questions en direct à notre œnologue.
Mais un bon vin sans les bonnes conditions de température et de carafage ne dévoile pas toutes ses qualités, c’est pour ça que nous lançons en 2014 une machine de dégustation pour la maison compatible avec nos flacons de vin : une sorte de système Nespresso dans le monde du vin !

 

La naissance de l'idée et l'étude de marché

Avec Luis et Jérôme, on est passionné de vin et on a suivi avec beaucoup d’intérêt la révolution du vin au verre au restaurant. L’émission in Vino de BFM du 29 avril citait une étude CHD : 72% des français préfèrent prendre au restaurant 2 verres de vin à 10 euros plutôt qu’une bouteille de vin à 20€ – une vrai révolution dans les usages : qualité, service conseil.

Pour notre étude de marché, nous avons sollicité la junior entreprise d’audencia, pour la partie qualitative, puis l’ESA pour l’étude quantitative sur 500 personnes. Honnêtement, cela donne des tendances, mais pour des concepts innovants, les seules études qui prévalent sont vos commandes clients.

Notre premier cercle et son bouche à oreille a été notre tremplin des 2 premiers mois et nous ont permis de trouver nos premiers clients. Nous avons eu un très bon accueil dans la presse avec nos web-dégustations, puis notre prix à Startwest et notre 3ème place au Web2Day nous ont permis de développer notre notoriété et notre base client.

 

Le business model et les particularités liées au vin

Notre business model est très simple, il se base sur de l’achat / conditionnement / vente. Nous proposons aussi des abonnements pour découvrir tous les mois nos nouveautés. Lorsque nous lancerons la machine, nous serons plus sur un business model basé sur la vente de consommables.

Concernant les particularités liées au vin, nos premiers fournisseurs sont des viticulteurs, qui sont très pragmatiques et ne veulent pas de business model incertains basés sur de l’apport d’affaires ou des retours marketing, cela a donc des implications sur le modèle pour construire une relation durable. Pour les opérations, cela implique des conditions de stockage particulières (température, hygrométrie, lumière) , et des précautions sur les emballages et le choix des prestataires de transport pour limiter la casse. Sur le portefeuille produit, les qualités étant très variable d’un millésime à l’autre, cela implique un turnover très important de la gamme d’une année sur l’autre.

 

Le business plan permet de formaliser le projet

Nous avons rédigé un business plan pour formaliser les choses. Nous avons veillé à ne pas y passer trop d’énergie non plus car ce qui prime reste l’exécution et vos clients. Cela reste un bon outil pour communiquer vers l’extérieur ou en interne sur vos intentions stratégiques et hypothèses.

3 conseils pour réussir son pitch

  • Racontez simplement votre histoire (1 idée par slide – des transitions claires et logiques)
  • Présentez votre projet à au moins 5 professionnels de votre secteur ou VC - Faites la liste de toutes les questions qui sont posées et écrivez des réponses concises (moins d’une minute)
  • Répétez de manière intense la première minute de pitch où vous posez le projet – filmez vous, faites vous challenger par un maximum de personnes (qu’ont-ils compris, est-ce percutant…)

 

Une petite anecdote d'entrepreneur

Une des questions que l’on nous pose souvent est « votre concept se rapproche de celui de Nespresso mais dans le monde du vin, qui va être votre George Clooney ? ». À force, on y a donc réfléchit, on a notre petite idée mais les candidatures restent ouvertes ;)

 

Un dernier conseil 

Avant de quitter nos jobs respectifs, nous avons travaillé pendant 2 ans le soir et le WE pour faire avancer 10 vins, et une chose est sûre, c’est que nous avons eu beaucoup de surprises et que peu de choses se sont passées comme prévue ! Les clients donnent des infos plus fiables qu’une étude de marché et l’exécution donnent des hypothèses beaucoup plus robustes que les benchmark de la concurrence. Mon dernier conseil est donc de lancer dès que possible un pilote ou un produit / prestation de votre offre finale pour commencer à créer une base de prospect et des retours réels.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire