REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Le prévisionnel financier d’un salon de thé

Vous voulez ouvrir un salon de thé ? Pourtant vous bloquez dans la réalisation de votre prévisionnel financier ? Pas de panique, cet article est fait pour vous ! Grâce à lui, vous saurez ce que doit contenir votre prévision financière pour salon de thé, pourquoi elle est si importante ou encore comment être rentable avec son salon de thé !

réussir son prévisionnel pour salon de thé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prévisionnel financier, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture de n’importe quel projet entrepreneurial, vous devrez réaliser un business plan qui vous sera utile pour de nombreuses occasions. Or ce business plan contient une partie qui représente la prévision financière de votre entreprise pour un certain nombre d’années. Celui-ci permettra de vérifier que votre entreprise sera bien rentable compte-tenu des hypothèses que vous aurez validées (vos futurs prix de vente, le nombre adapté d’employés, vos horaires d’ouverture…). Ce prévisionnel financier comprend plusieurs tableaux financiers prévisionnels différents (bilan, compte de résultat, plan de financement, plan de trésorerie), mais aussi certaines autres données financières importantes suivant votre activité (marge, besoin en fonds de roulement, seuil de rentabilité…). 

Pourquoi le prévisionnel financier est-il si important ? 

Le prévisionnel financier est très important que ce soit pour le porteur de projet ou les différents lecteurs du business plan. En termes général, on s’accorde à dire que le prévisionnel financier doit être réalisé pour accompagner une demande de financement auprès de l’entreprise, mais il peut servir dans bien plus de situation ! En effet, un bon prévisionnel financier qui se rapproche le plus possible de la réalité pourra vous aider à comprendre si votre projet sera viable et ainsi vous aider à choisir de vous lancer ou pas. 

De plus, le prévisionnel financier permet au fondateur du projet de se rendre compte des réelles proportions financières que son entreprise va engendrer, cela lui permettra ainsi de réfléchir aux façons dont il va pouvoir financer son salon de thé (mais aussi la durée de remboursement de ses prêts par exemple). Aussi, suivant le montant dont il a besoin, il pourra approfondir ses recherches de financement (les acteurs ne seront pas les mêmes suivant le montant recherché : aides et subventions, banques, investisseurs, proches…). 

D’autre part, les destinataires du prévisionnel financier auront une vision plus claire du projet grâce à la présence de chiffres parlants. Ils pourront ainsi être convaincus ou non de la rentabilité financière du salon de thé, ainsi que les risques auxquels ils devront faire face et les sommes qu’ils devront fournir pour le développement de l’entreprise. De plus grâce à ce prévisionnel, les interlocuteurs auront les idées claires quant à l’attractivité financière du salon : les différents ratios contenu dans le prévisionnel donne une image précise de ce à quoi ils devront s’attendre en finançant l’entreprise. Tout ceci sera présenté dans votre business plan pour salon de thé

Le contenu de votre prévisionnel financier pour salon de thé 

Pour démontrer la rentabilité financière de l’entreprise, le prévisionnel financier doit contenir certains tableaux financiers représentant les 3 à 5 années suivant le démarrage de l’entreprise. En effet, il doit tout d’abord contenir les différents investissements qui sont prévus pour le développement de votre salon de thé, c’est-à-dire les biens matériels dont vous comptez vous fournir sur le long terme : le matériel de cuisine notamment comme un réfrigérateur, un micro-onde, des théières, puis les mobiliers et la décoration, ainsi que toutes les machines et outils dont vous aurez besoin pour votre activité seront compris dans cette liste. Ensuite, ile calcul du chiffre d’affaires potentiel de votre salon de thé sur les prochaines années, en fonction de vos différents hypothèses et stratégies est primordiale.

Par ailleurs, certains renseignements financiers doivent être précisés pour vérifier votre rentabilité financière à long terme. Vous devez en effet indiquer le nombre de personnes que vous souhaitez employer, ainsi que leur salaire (ce qui représente une charge), puis tous les frais qui sont nécessaires au cycle d’exploitation de l’entreprise. Aussi, il faut préciser ici le montant dont vous aurez besoin pour démarrer votre activité et ouvrir votre propre salon de thé et la nature des financements nécessaires. Lors du démarrage d’une activité, la détermination du besoin en fond de roulement est essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise. En effet, ce décalage entre les entrées et les sorties doit être le moins important possible et il doit ainsi nécessiter un financement pour la plupart des cas. 

Pour éviter toute erreur dans votre prévisionnel financier : https://www.my-business-plan.fr/tromper-previsionnel-financier1

Les tableaux financiers du prévisionnel

Le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel d’un salon de thé regroupe tous les actifs et les passifs prévisionnels. Il représente le patrimoine de l’entreprise à la date de clôture de chaque exercice comptable. Les actifs du bilan sont tous les éléments que le salon de thé possède : tout le matériel mobilier comme les tables, les chaises, ou les machines ; le matériel immobilier ; mais aussi les stocks, les créances et la trésorerie. Quant au passif du bilan, cela représente tout ce que l’entreprise doit à autrui (aux associés, aux fournisseurs, aux actionnaires, aux tiers…). Il s’agit en effet du capital social, du résultat comptable, des réserves, des emprunts, de toutes les dettes de l’entreprise. 

Le compte de résultat prévisionnel

Concernant le compte de résultat prévisionnel, celui-ci référence tous les produits et toutes les charges prévisionnels de l’entreprise. Cela permet ainsi de calculer le résultat de l’exercice comptable pour en déduire des pertes ou des bénéfices. On y retrouve notamment le chiffre d’affaires prévisionnel du salon de thé (qu’il est préférable de déterminer lors de l’étude de marché qui a été établi au préalable), ainsi que toutes les charges d’exploitation, charges financières et charges exceptionnels. Ces charges représentent les frais déboursés pour l’achat des marchandises, les salaires des employés, les intérêts des emprunts… Fréquemment, le compte de résultat prévisionnel est accompagné par un tableau des soldes intermédiaires de gestion qui permet de mettre en lumière d’autre informations financières importantes tel que la marge de l’entreprise, sa valeur ajoutée, son EBE (excédent brut d’exploitation)… 

Le plan de financement d’un salon de thé

Le plan de financement du salon de thé vous permettra de comprendre en détail tous les montants qui représenteront les ressources financières de votre projet. Ce tableau vous donnera des indications sur votre solde de trésorerie théorique en fonction de vos ressources et de vos besoins à partir du démarrage de votre entreprise et ensuite pour les années qui suivront. Vous devrez y transcrire tous vos besoins qu’il faudra financer. C’est-à-dire les investissements que vous prévoyez, les emprunts et leur remboursement ou le besoin en fonds de roulement. Puis il faudra y ajouter toutes les ressources financières dont vous bénéficiez comme les emprunts que vous comptez faire ou votre apport au capital social. 

Le budget de trésorerie pour un salon de thé

Le tableau du budget de trésorerie, quant à lui, recense les différences entre les encaissements et les décaissements prévisionnels grâce au solde de trésorerie. Tous les montants qui vont être intégrés au budget de trésorerie devront figurer en TTC (lorsque la TVA intervient). Les encaissements représentent tous les montants qui intégreront l’entreprise entre les paiements de vos clients et les apports au capital. Pour les décaissements, nous pouvons compter tous les montants qui sortiront de la trésorerie du salon de thé comme les paiements aux fournisseurs, les remboursements d’emprunts, les salaires… Ce tableau est utile notamment pour éviter les éventuels découverts bancaires. 

Les autres informations financières clés

Il existe d’autres informations financières très importantes qu’il faut comparer avec les concurrents pour s’assurer de la rentabilité financière de son salon de thé. En générale, certaines de ces informations sont plus révélatrices que d’autres. Le besoin en fonds de roulement par exemple est indispensable à déterminer à court termes pour permettre le bon déroulement de son activité opérationnelle. Ensuite, le seuil de rentabilité ou point mort correspond au moment où vous avez atteint un chiffre d’affaires qui vous permet de faire des bénéfices et couvrir vos charges. Enfin, il est utile de calculer sa marge commerciale, sa capacité d’autofinancement, mais aussi différents ratios de rentabilités.

Si vous souhaitez connaitre les différents ratios clés dans la restauration : https://www.my-business-plan.fr/restoconseil

Comment être rentable avec son salon de thé ? 

Ouvrir un salon de thé est un investissement qui peut être rentable, mais pour cela il existe différentes méthodes à suivre. En effet, les marges concernant les boissons et les pâtisseries sont élevées mais peuvent aussi décevoir suivant le temps passé à les préparer. La règle numéro 1 pour une rentabilité accrue se trouve dans l’emplacement choisi pour son salon de thé, il faut en effet que cet emplacement soit dans un lieu où passent beaucoup de monde. Vous devez aussi trouver votre propre positionnement par rapport au marché (c’est-à-dire ne pas ressembler à n’importe quel autre salon de thé). Vous pouvez aussi essayer de vous faire connaitre le plus possible grâce à des événements, des rencontres avec vos clients, des dégustations… tout ce qui peut faire parler de vous et vous rapporter le plus de client possible. Enfin, l’accueil et le service aux clients doit être impeccable. 

Si vous voulez ouvrir votre salon de thé, il faut prévoir différentes dépenses. Tout d’abord, le local où vous ouvrirez votre salon de thé ainsi que les travaux que vous y réaliserez nécessiteront un important investissement. Puis, le démarrage de votre activité vous demandera de disposer des stocks pour la réalisation de vos produits, donc vous devrez disposer d’un montant suffisant pour votre trésorerie. Enfin, vous devrez acheter les différents équipements et matériaux pour votre salon de thé (les meubles, la vaisselle, la décoration…). Si vous souhaitez faire un emprunt à la banque, vous devrez disposer entre 25% et 50% du montant total nécessaire.

 

Ainsi, ouvrir votre propre salon de thé est un investissement important qui nécessitera notamment de réaliser votre business plan et la prévision financière de votre entreprise. Ceci inclus la réalisation des différents tableaux financiers qui vous permettront de vérifier que vous serez bien rentable. Vos différents partenaires financiers auront ainsi plus de chance de vous faire confiance et cela influera également sur le nombre de clients qui visiteront votre salon de thé. 

Si vous ne savez pas comment réaliser votre prévisionnel financier pour salon de thé, voici le logiciel Excel qui vous aidera: https://www.my-business-plan.fr/excel
  

Ajouter un commentaire