Pourquoi faut-il valoriser son entreprise ?

Publie le 01 Août 2016 11:13

Lorsque l'on parle de levée de fonds, d'introduction en bourse ou de cession d'entreprise, un terme revient souvent: la valorisation. Pourquoi est-il important de valoriser son entreprise ? Dans quels cas faut-il valoriser son entreprise ? Qu'est-ce que cela apporte dans le processus de levée de fonds ? Y a-t-il des dangers à surévaluer ou sous-évaluer une entreprise ? 

valorisation entreprise

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que la valorisation d’entreprise ?

Valoriser une entreprise c’est estimer la valeur de celle-ci sur le marché. La valorisation essaie de répondre le plus précisément possible à la question:

« combien vaut mon entreprise ?».

Si les données historiques sont utiles pour estimer la valeur d'une entreprise, il faut garder en tête que c'est surtout ses perspectives financières qui permettent d'estimer sa valeur.

Pourquoi prendre en compte les données passées ainsi que les estimations futures ?

Une entreprise peut très bien avoir eu un chiffre d'affaires conséquent dans le passé, mais qui finit par baisser dans le futur. Valoriser une entreprise avec des données futures permet de prendre en compte le risque d'une potentielle dégradation de l'entreprise. 

Nous insistons sur le mot « estimation ».

En effet, la valorisation ne fait qu’une estimation de la valeur, elle n’est pas forcément exacte. Les données utilisées pour évaluer une entreprise comportent certaines hypothèses qui ne sont pas forcément vraies. Il faut noter que la valeur de votre entreprise n'est pas forcément le prix de celle-ci. Le prix d'une entreprise est fixé par le croisement entre l'offre et la demande. La valeur d'une entreprise est ce qu'elle apporte à l'acquéreur. 

"Price is what you pay. Value is what you get." Warren Buffett

Imaginez que vous souhaitez vendre une maison. Vous allez d'abord estimer la valeur de celle-ci.  Vous allez ensuite définir un prix de vente qui peut être plus élevé que sa valeur. Mais il se peut que personne ne souhaite acheter votre maison. C'est parce que le prix que vous avez proposé est trop élevée par rapport au prix que le marché est prêt à payer. Inversement, il se peut que la demande soit si forte que l’on vous fait de nombreuses propositions à un prix plus élevé : c’est que le prix que vous avez fixé est trop faible. Au final le prix va s'ajuster jusqu'à satisfaire vendeur et acquéreur. Le prix final peut donc etre plus faible ou plus élevé que la valeur estimée (et rarement égal). 

Il existe différentes méthodes qui permettent de calculer la valeur de votre entreprise. Chaque méthode a ses défauts et ses avantages, mais peu importe la méthode que vous utilisez, plus vos hypothèses sont précises et plus la valorisation le sera elle aussi.

Mais pourquoi faire une valorisation ?   

La valorisation d’entreprise est principalement utilisée dans deux cas:

  • Dans le cadre d’une levée de fonds. L’investisseur qui entre au capital a besoin de connaître la valeur de votre entreprise avant d’investir dedans : le but des investisseurs est de réaliser une plus-value sur leur investissement initial en achetant une partie des titres de l’entreprise. Ils doivent d’abord estimer le prix des parts qu’ils vont acheter, ce qui leur permettra de déterminer si une plus-value sera réalisable ou non. 
  • Évaluer son entreprise est la base de la négociation dans le cadre d'une vente. Grâce à l'évaluation vous pouvez savoir ce que vaut votre entreprise. Le prix de vente sera ensuite déterminé dans la suite des négociations en fonction de facteurs plus personnels: combien le repreneur est-il prêt à débourser pour obtenir l'entreprise (qui a une valeur que vous avez estimée), et à combien le cédant est-il prêt à vendre l'entreprise ? 

Évaluer son entreprise permet aussi de déterminer le cours d’introduction en Bourse. En effet, pour introduire une entreprise sur un marché boursier, il faut connaître la valeur des titres que vous allez émettre sur ce marché.

Valorisation et perte de contrôle

Lorsque l'on ouvre son capital, une question revient souvent: vais-je perdre le contrôle de mon entreprise ? Le pourcentage de part que va prendre un investisseur va dépendre du montant apporté mais aussi de la valorisation de l'entreprise lors de l'opération. Par exemple si vous souhaitez lever 200 000€ de fonds pour votre entreprise dont la valeur est estimée à 800 000€ en pré money, alors l'investisseur  qui apporte 200 000€, possèdera 20% de votre entreprise: (200 000 / 1 000 000)*100. 

Reprenons le même exemple. Mais cette fois-ci, la valeur de votre entreprise est estimée à 1 000 000 € en pre money. l'investisseurs apporte toujours 200 000€. Il détient maintenant 16% des parts. Grâce à une meilleure valorisation, l'investisseur possède moins de parts.

Il peut donc être tentant de surévaluer votre entreprise... Mais si jamais lors d'une seconde levée de fonds votre entreprise est moins bien valorisée que lors de la première levée, vous risquez la dilution de votre participation. Vous perdrez alors une partie de votre contrôle sur l'entreprise.

 


Une clause spéciale du pacte d'associés permet aux investisseurs d'une première levée fonds d'éviter la dilution: ils ont l'assurance que leur participation ne sera pas diminuée même si la valeur de l'entreprise est plus faible lors d'une seconde levée de fonds.

Lors d'une levée de fonds, les investisseurs tenteront aussi d'insérer une clause de liquidation préférentielle. Celle-ci stipule que l'investisseur a la priorité pour récupérer l'argent investi en cas de liquidation.


Conclusion

Valoriser son entreprise permet d'estimer la valeur de celle-ci. Connaître la valeur de son entreprise est la base avant toute négociation avec des investisseurs potentiels ou un repreneur. La valorisation permet aussi de connaître la valeur des titres de l'entreprise dans l'optique d'une introduction en bourse. 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire