Le business model de la gamification : Témoignage d'Adikteev

Publie le 24 Juin 2013 17:32

Realize the power of games mechanics !

Emilien Eychenne et Xavier Mariani, co-fondateur d'Adikteev, se sont livrés au jeu de l'interview. Après leur rencontre sur les bancs de l'ESC Grenoble, ils ont tout deux goûté au salariat avant de s'intéresser à la création d'entreprise. En 2013, ils lancent Adikteev  "une plateforme entièrement gratuite permettant d'augmenter les revenus publicitaires des éditeurs partenaires" grâce au principe de la gamification.

Le principe de la gamification

ADikteev est une technologie d’engagement destinée aux éditeurs de sites Web et d’applications Mobiles permettant de récompenser les utilisateurs et de booster leur engagement via des mécaniques de gamification. ADikteev permet également à ses partenaires de générer des revenus incrémentaux à travers la diffusion de campagnes publicitaires aux moments de la navigation où l’utilisateur est le plus réceptif.

Au départ, nous avions commencé à travailler sur un projet radicalement diffèrent mais nous nous sommes rapidement rendu compte que ce dernier n’était pas viable.

Finalement c’est en tuant un peu douloureusement notre première initiative que l’idée de rendre la gamification « mainstream » a vu le jour.
 


Quelques expications...

D'après le site Elgamificator.com, " La gamication exploite les ressorts du jeu dans un domaine autre que le divertsissement pour en retirer des bénéfices tangibles et durables.D'après le Wall Street Journal, "50% des entreprises auront recours à la gamification en 2015".On l'apelle aussi la ludification. 

Voici un exemple de ce que l'on peut faire grâce au concept de la gamification...on imagine le potentiel de cette technologie appliquée au marketing !
 


Le business model d'Adikteev

ADikteev est une technologie gratuite pour les éditeurs, le modèle repose en effet sur la diffusion de contenus publicitaires dans les moments clés de la navigation utilisateurs, des moments de pause dans lesquels l’interaction est proposée et jamais forcée.
Nous proposons ainsi aux annonceurs de nouveaux formats, plus engageants et moins intrusifs et partageons ensuite les revenus générés avec nos éditeurs partenaires.

Nous avons un peu fait évoluer le business model puisqu’au départ nous ne pensions pas partager les revenus publicitaires. Néanmoins nous avions besoin de toucher l’ensemble de l’audience des éditeurs les plus importants du marché et pour cela nous avons dû faire évoluer notre modèle vers du partage de revenus.

Nous avons également d’autres idées de modèle tout simplement parce qu’il faut pouvoir être réactif et changer très vite au cas où nous nous rendrions compte que ce dernier n’est finalement pas adapté.

Sinon, d’une manière générale, nous apprécions les business models dits « scalable », ayant la capacité de croître rapidement sans générer de coûts supplémentaires. Les modèles de plateformes tels qu’Air BnB sont à ce titre particulièrement intéressants.

LES POINTS FORTS DU BUSINESS MODEL

  • La gratuité de notre solution technologique fait aujourd’hui la différence et nous permet de nous implanter chez les éditeurs les plus importants du marché

  • La diversité des formats publicitaires que nous proposons ainsi que la spécificité du moment dans lequel nous les diffusons nous permet aussi de nous démarquer dans un marché publicitaire fortement concurrentiel.

LES POINTS FAIBLES DU BUSINESS MODEL

  • Nous avons beaucoup travaillé à tous les corriger et nous espérons qu’il n’en a plus mais il est trop tôt aujourd’hui pour faire un bilan sur ce point.

Les conseils des entrepreneurs

Il est rare de trouver le bon business model au premier essai. Il ne faut pas hésiter à explorer différentes possibilités et surtout ne pas hésiter à changer lorsqu’on n’est pas convaincu, même si cela implique parfois de déconstruire ce que l’on a mis du temps à construire.

Pour terminer, bon courage à tous les entrepreneurs qui sont en phase de conception de business plan ou de levée de fonds, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à bien vous entourez. Enfin, n’oubliez pas que le premier plan que vous présenterez sera forcément très éloigné de la réalité !

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire