Faut-il quitter l'école pour entreprendre avec succès ?

Publie le 29 Juillet 2014 14:48

On entend tout le temps dire que les études sont primordiales, que sans diplôme on n’arrive à rien… pourtant il semblerait que cela soit faux. Sans diplôme, il est possible d’entreprendre et certains s’en sortent même mieux que des diplômés des grandes écoles ou universités.   

autodidacte

Ces entrepreneurs qui n’ont pas de diplômes

Jean-Claude Bourrelier est le dirigeant et fondateur de la marque Bricorama. Il n’a pas obtenu son diplôme du bac. Pourtant, il est aujourd’hui à la tête d’une fortune de 84 millions d’euros. Il a commencé à travailler à l’âge de 14 ans. C’est à 29 ans qu’il a ouvert son premier magasin de bricolage qui s’est par la suite transformé en Bricorama.

Bill Gates, le fondateur de Microsoft a quitté Harvard en 1978 pour se consacrer entièrement à son entreprise avec son ami Paul Allen. Aujourd’hui, sa fortune est estimée à plus de 53 milliards de dollars. Preuve que ne pas avoir de diplôme n’empêche pas de devenir milliardaire.

Michael Dell, le fondateur de DELL computer est à la tête de 14 milliards de dollars. Pourtant, il a arrêté ses études de médecine à l’âge de 19 ans pour se consacrer entièrement à sa petite entreprise d’informatique. Il a pu créer son entreprise grâce à un prêt venant de sa grand-mère.

Comment peut-on réussir sans diplôme ?

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive, loin de là. De nombreux entrepreneurs ont réussi et sont aujourd’hui millionnaires alors qu’ils n’ont pas le bac. Comment est-ce possible ? Et comment ces entrepreneurs arrivent-ils à gagner la confiance des différentes parties prenantes (investisseurs, clients, fournisseurs etc...) ?

Tout d’abord, devenir entrepreneur est un choix de vie risqué. Chaque jour, un entrepreneur se demande s’il a fait le bon choix, combien de temps il peut tenir et comment va évoluer son entreprise dans le futur. Lorsque l’on décide d’arrêter ses études, on prend un très gros risque et on le sait. Les autodidactes sont beaucoup moins averse au risque que les entrepreneurs diplômés, or le goût du risque est un véritable atout pour entreprendre: les entrepreneurs sans diplôme sont plus à même de prendre des décisions risquées pour faire évoluer leur entreprise. 

LES ENTREPRENEURS SANS DIPLÔME ONT DES QUALITES SPECIFIQUES

Il existe des qualités essentielles pour entreprendre qui ne sont pas enseignées à la l’université et qu’ont généralement les entrepreneurs sans diplôme. 

C’est le cas par exemple de l’ambition et la motivation. Lorsque vous prenez le risque d’arrêter vos études pour vous consacrer à 100% sur votre entreprise, c’est que vous êtes très motivés. Surtout si comme Bill Gates ou Mark Zuckerberg vous arrêtez une université avec une renommée internationale.

Les entrepreneurs autodidactes sont généralement beaucoup plus curieux. Ils compensent leur manque de formation dans des domaines importants (marketing, droit, vente etc…) par une soif d’apprentissage et une grande capacité à apprendre sur le terrain.

Ils sont souvent plus pragmatiques que les entrepreneurs issus des grandes écoles: les entrepreneurs diplômés appliquent généralement des règles spécifiques pour diriger leur entreprise, qu’ils ont apprises sur les bancs de l’école. Alors que les entrepreneurs autodidactes eux, cherchent des solutions originales, en se trompant parfois mais en cherchant toujours à apprendre des erreurs qu'ils ont faites. Au final, ils n’ont pas peur d’avancer en terre inconnue, là ou un diplômé sera plus réticent.

On peut se former même sans diplôme

Ne pas avoir de diplôme ne veut pas dire qu’ils n’ont aucune expérience ou formation. Nombreux sont les entrepreneurs à succès qui ont eu un travail "en bas de l’échelle" et qui ont su apprendre sur le tas lors de ces expériences, pour pouvoir par la suite utiliser leurs compétences pour entreprendre. D’ailleurs, Jean-Claude Bourrelier s’est inspiré de son passé pour sa propre entreprise : les cadres supérieurs de Bricorama ont généralement eux aussi été "en bas de l’échelle" dans l’entreprise avant d'atteindre leur poste actuel.

Avoir un diplôme est tout de même un avantage

Cependant, arrêter les études n'est pas la meilleure des solutions car tout le monde ne peut pas réussir sans diplôme.

Un diplôme peut vous apporter quelques avantages notamment face aux investisseurs. En effet il sera toujours plus facile de réaliser une levée de fonds si vous avez un diplôme qui prouve vos compétences à porter votre projet.

De plus les écoles ou universités vous apportent de nombreuses aides si vous voulez entreprendre. On trouve par exemple beaucoup d'écoles avec des incubateurs pour aider les étudiants qui souhaitent entreprendre.  

Conclusion

Votre réussite ne dépend pas de votre parcours scolaire mais des compétences que vous avez pu apprendre pendant vos études. En quittant l'école pour travailler certains ont réussi à en tirer profit et à en faire une force. Cependant, avoir un diplôme n'est pas un frein à l'entrepreneuriat ! Cet article n'est donc pas une incitation à quitter l'école mais à se poser les bonnes questions.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire