Réussissez la présentation PowerPoint de votre pitch

 

Boris CherblancLe pitch est autant un exercice de fond que de forme. Si le pitch sert à étalonner vos qualités orales, le support de présentation n'en reste pas moins important. En effet, chaque détail compte et la réalisation d'un PowerPoint de qualité permettra de faire la différence. Boris Cherblanc a créé une société spécialisée dans la réalisation de powerpoint percutant, vendeur, et accrocheur. Il nous donne ici des conseils pour réussir la présentation de votre pitch

 

La création d'une société spécialisée dans les présentations PowerPoint  

Je suis un Alumni Essec, diplômé en 2010 du cursus Grande Ecole, passionné par le monde de l’entreprise et les outils de communication modernes. Trois raisons ont motivé mon choix d’entreprendre rapidement suite à mon cursus académique à l’Essec (par ordre d’importance) :

  • La volonté d’un de mes amis de l’Essec de construire un projet avec moi
  • La volonté de passer de l’intangible (les cours) au tangible (le client)
  • L’absence de coûts d’opportunité, car ma carrière n’avait pas encore commencé
​La création de Webhelp Office a abouti 18 mois après la création d’Efficience Partner. Nous souhaitions, mon associé et moi, travailler aux côtés d’une référence en matière d’entreprenariat : Olivier Duha (Co-président de Webhelp, Président de Croissance Plus et Alumni de Bain & Company). La traction de notre activité (250K€ en année 1) et l’impact du projet pour notre client Webhelp a convaincu le comité de direction du Groupe Webhelp de créer une filiale dédiée à cette activité de mise en page de présentations PowerPoint.
 

La présentation PowerPoint du pitch : 5 erreurs à éviter 

Les 5 principaux écueils à éviter lorsque vous créez une présentation pour un pitch sont les suivants:
  • L’absence de structure : comme lorsque vous souhaitez construire une maison, il est essentiel de valider le macro (le plan, le « chemin de fer ») avant de se lancer tête baissée dans le micro (la rédaction). Une bonne compréhension de l’articulation de la présentation vous fera gagner un temps significatif, en vous évitant les répétitions et les « sorties de route ».
  • La forme précède le fond : le style, les éléments graphiques, les couleurs, les typographies, sont au service de votre rédaction…et non l’inverse. Le rôle du design est de valoriser le message à communiquer, de le rendre plus convaincant. Bon nombre de managers partent d’éléments graphiques préexistants (via des copier-coller) pour rédiger leurs messages, ce qui limite fortement leur capacité à rédiger « librement » et « out-of-the-box » .
  • La complexité : les managers les plus efficaces sont également les plus « audience-friendly ». PowerPoint a été conçu pour « faire comprendre » des messages. Or, la plupart du temps, il faut relire 2 à 3 fois une slide pour en comprendre la logique et l’objectif. Plus vous restez simples, plus votre message obtiendra de l’adhésion.
  • La densité : le « découpage » de l’information facilite sa lecture et sa mémorisation. Réduisez le nombre de paragraphes par slide (3 maximum), le nombre de phrases par paragraphes (3 maximum), le nombre de mots par phrase (12 à 14 dans l’idéal) et le nombre de syllabes par mot (3 maximum dans l’idéal). 
  • La finition : votre présentation PowerPoint a un rôle proche de celui d’une carte de visite : elle peut être diffusée, vous représenter ou être un « vendeur muet ». Avant de la diffuser, assurez-vous qu’elle est transférable par email (si besoin, convertissez votre document en .pdf, créez un compte privé sur slideshare.net ou utilisez une solution de Cloud Computing) et que votre audience aura accès à vos contacts pour tout complément d’information.
Une bonne présentation PowerPoint, c'est une présentation qui « parle » à son audience : quel que soit le thème de votre présentation, votre challenge consiste à créer de l’adhésion chez votre audience.
 

Une bonne présentation Powerpoint peut vous aider à lever des fonds

Lorsque vos éventuels futurs actionnaires ne vous connaissent pas personnellement ou via leur réseau proche, ils ne sont pas prêts à vous accorder leur confiance. Très souvent, la première vision qu’ils auront de votre entreprise ou de votre projet sera construite à partir d’un document PowerPoint. Si ce document est mal soigné, difficile à lire ou déconnecté de leur logique d’investissement, ils ne souhaiteront pas prendre le temps de mieux vous connaître. 

David Rose illustre ce point de manière brillante dans son Pitch TED .

Un peu plus de 30 heures pour faire un bon pitch

Si, par hypothèse, vous n’avez pas encore d’outils de présentation pour pitcher votre entreprise, voici la décomposition du temps de production de 15 slides :

  • Création d’un modèle de document (couverture, pages inter-chapitres, page intérieure type, 4ème de couverture) : 8 heures
  • Rédaction du plan détaillé (chapitres, sous-chapitres, 15 titres de slides) : 2 heures
  • Rédaction du contenu de 15 slides (par hypothèse, la collecte et l’analyse de l’information ont été faites en amont) : 8 heures (30 min par page)
  • Mise en page et Design de la présentation : 12 heures (30 min par page intérieure, 1 heure par page inter-chapitre)
  • Relecture : 1 heure

Au final, votre pitch / Business Plan idéal est composé de 3 « produits » :

  • Un Slideshow de 10 pages, qui puisse être présenté en 20 minutes (2 minutes par page) et ne contenant pas de typographies avec une taille inférieure à 30 points (afin d’être lisible dans le cadre d’une plénière composée de multiples business angels)
  •  Une vidéo d’1 minute présentant votre équipe et votre produit
  • Un document « annexe » détaillant vos prévisions financières, la valeur de votre entreprise dans 5 ans, les fonctions de votre produit et votre concurrence (existante ou substitut)

Un entrepreneur doit toujours avoir son pitch prêt 

Lors de notre première rencontre avec Olivier Duha, en 2010, nous avions convenu d’un entretien d’une heure. 10 minutes après notre entrée dans son bureau, un membre du comité de direction du Groupe Webhelp l’a sollicité pour répondre à un journaliste en urgence. Si nous n’avions pas préparé un Pitch assez synthétique pour être présenté en 10 minutes, cela aurait été un « deal breaker » : Olivier Duha n’aurait pas pu se faire une idée claire du projet que nous lui proposions et l’histoire se serait arrêtée là. Un entrepreneur peut jouer sa vie professionnelle en quelques secondes ! Focalisez-vous sur les exigences et les préférences de votre AUDIENCE, le reste est secondaire.

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE

Commentaires

Par chine conseil le

Excellent article et très bonnes référenres Legal Easy ! Je suis etonne que la video de TED dans l'article ne soit pas plus mise en avant par TED. Elle est très très intéressante

Ajouter un commentaire