"Les meilleurs projets ne gagnent pas forcément. "

Publie le 01 Octobre 2013 16:54

L'elevator pitch de Raphaël AzotComment pitcher son projet en 3 minutes seulement? C'est le défi réussi par Raphaël Azot. Raphaël Azot a 25 ans. Après une maîtrise de droit à l’université d’Assas, il a intégré une nouvelle formation délivrée conjointement par l’EM Lyon et l’Ecole Centrale de Lyon, le MSC IDEA (Innovation, Design, Entrepreneurship & Arts). Cette formation qui base sa méthodologie sur le Design Thinking vise à former des entrepreneurs capables d’appréhender les aspects techniques et de l’innovation. Il a remporté le prix  coup de coeur du concours de pitch de l'EM Lyon. Il nous explique ici comment il est parvenu à convaincre le jury.

Un entrepreneur dans l'âme qui a fondé MyPro.fr

J’ai toujours été entrepreneur dans l’âme, d’ailleurs je ne pense pas que l’on devienne entrepreneur et si j’ai intégré cette formation c’est pour compléter mes aptitudes entrepreneuriales par les compétences adéquates. 

J'ai fondé MyPro.fr qui permet de rechercher les professionnels proches de vous, de les comparer, et de les évaluez. Après avoir fait votre demande de service sur notre site, nous l’envoyons à nos professionnels partenaires, et nous vous transmettons leur offres de prix afin que vous puissiez les comparez et choisir les meilleurs.
Nous nous rémunérons au leads. Pour nous comparer les prix, c’est le meilleur moyen pour les faire baisser.
 

L'elevator pitch : confiance et préparation

La clé d’un bon pitch, c’est la confiance en soi, la clé de la confiance en soi, c’est la préparation.
Je n’ai aucun mérite, j’étais bien préparé. Enfin, parmi les conseils à suvire je dirai : 

  • Il faut répéter son elevator pitch au maximum. Certains diront que trop de préparation entraine un manque de spontanéité et de décontraction. Mais selon moi même la spontanéité peut se prépare.
  • Ne rentrez pas trop dans les détails, surtout les détails techniques, mais vendez du rêve et des promesses.  Il y a trop de pitchs qui se suivent et vous n’aurez pas autant l’attention du jury que ce que vous pensez.
  • Il faut quelque chose qui fera que le jury se rappelle de vous au moment de délibérer. Le plus simple selon moi : faites les rire.

3 erreurs qui plombent un pitch

D'après mon expérience, il y a trois choses à ne pas faire lors d'un elevator pitch : 

  • Il ne faut pas lire ses notes. C’est la catastrophe annoncée.
  • Maximum 8 mots par diapositive. Une diapositive doit pouvoir se comprendre en 1 seconde. Selon moi, il impossible d’écouter quelqu’un et de le lire en même temps. Il faut choisir. (Bien sûr, interdiction de lire ses diapos – cf Règle 1)
  • Si vous êtes en équipe, mettez-vous d’accord pour qu’un seul pitche à l'oral. Cela vous évitera des erreurs de timing. Oubliez l’ego, prenez le meilleur.
Rappelez-vous que ce sont 3 minutes intenses et ce n’est pas tous les jours que vous pourrez en profiter. Détendez-vous, Amusez-vous. Faites-vous plaisir !
 

Ce que je retiens de ce concours...

L'exercice du pitch est une dose d’adrénaline. Je n’avais jamais vraiment parlé devant un public avant ce jour-là et le premier truc que j’ai appris, c’est que j’adore ça. Il faut le vivre pour le ressentir.

Si je dois retenir autre chose, c’est que ce ne sont pas forcément les projets qui sont primés, mais ceux qui savent bien les vendre. Gagnez ce concours ne signifie pas que mon projet réussira, et si j’avais perdu, cela n’aura pas voulu dire que j’aurai échoué.
 


Conclusion 
Je termine mes cours au mois de Février. D’ici là je travaille à recruter des professionnels sur le site pour une ouverture prévue avec des nombreux professionnels au mois de Février. Longue vie à MyPro !


Vous avez aimé l'interview ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire