L'incubateur Alambik nous parle de business plan

Publie le 21 Octobre 2016 14:33

Rédiger son business plan: un exercice à faire sérieusement 

le business plan pour incubateurLe business plan est un document souvent demandé pour intégrer un incubateur. Alambik est une association loi 1901, désormais présente à l'international. Elle permet aux entrepreneurs de bénéficier de locaux pour un prix moyen assez faible (200€ en moyenne) en plein centre de Paris (Paris 10) et dans le monde. Vincent Lhoste, le co-fondateur d'Alambik, ne réclame pas de business plan aux entrepreneurs qui souhaitent rentrer dans son "Plug&Play Center" : Il considère néanmoins que le business plan est un outil à maîtriser. Fondateur, investisseur et coach de plusieurs start up, il nous donne dans cet interview, plusieurs conseils pragmatiques sur le business plan. 

Pas de business plan pour rentrer chez Alambik

J'ai créé Alambik après avoir investi et entrepris dans Maxichèque.com et l'avoir revendu à Chèque déjeuner. Après une telle expérience, j'ai voulu partager ce que j'avais appris. Il y avait des incubateurs, des pépinières mais il n'y avait pas d'endroit où les entrepreneurs pouvaient se lancer rapidement. J'avais remarqué avec mon frère jumeau que les entrepreneurs faisaient face aux mêmes problématiques: Trouver des locaux, rester dans un lieu pas cher mais à long terme, et faire face aux problèmes de trésorerie. Nous avons donc lancé Alambik : Les entrepreneurs peuvent avoir des locaux pour environ 200€ par personne par mois sans demande de garantie.

Pour y rentrer, pas de business plan. Je crois beaucoup en l'humain et au pragmatisme. Un entretien suffit. Si je sens bien la personne et que je valide son état d'esprit, elle rentre et peut donc se lancer rapidement. Un entrepreneur est quelqu'un qui agit. L'Alambik fournit donc une flexibilité incroyable pour les entrepreneurs. Pour rentrer dans l'Alambik, le business plan est inutile. Nous créons des conditions pour s'installer rapidement et sans deadline pour partir. Les entrepreneurs bénéficient de locaux et de deux salles de réunion. Les postes de travail sont basés sur la confiance, un contrat d'une page suffit, puis nous faisons confiance à l'entrepreneur.  Il ne peut pas rembourser à une période donnée ? Nous trouvons une solution flexible. Nous ne demandons aucune garantie.


Le business plan est un passage obligé

Quoiqu'on puisse vous dire, vous devrez à un moment ou à un autre rédiger un business plan notamment si vous devez demander de l'argent. Le business plan de départ est utile mais c'est davantage la gestion quotidienne de la société qui sera au départ le plus important et si vous rédigez un business plan, passez y du temps et faites le bien ! Cela ne sert à rien de rédiger un business plan à la va vite. Faites-en UN sérieusement, professionnellement. Le business plan sera l'image de votre entreprise. Un business plan bâclé, c'est une entreprise bâclée. 
Je vous recommande de lancer votre entreprise le plus rapidement possible puis après quelques retours utilisateurs et seulement quand le besoin s'en fera ressentir (principalement pour demander de l'argent), rédigez votre business plan. Rédiger un business plan avant d'avoir lancé l'entreprise est inutile. 
 

Le business plan, la forme plus que le fond

Le fond d'un business plan est bien évidemment important. Il faut rester dans les normes du secteur. Si vos chiffres sont déconnants et n'ont aucun rapport avec ce qui se fait habituellement, on ne vous prendra pas au sérieux. De même, vous devez rester réaliste dans vos hypothèses.
Néanmoins, le business plan est selon moi un exercice de FORME même si le fond sera étudié. Cela va varier en fonction du type de business modèle. On vous juge sur la forme. Les personnes qui vont juger votre business plan vont se baser sur le peu de choses qu'ils connaissent. La forme en est une. C'est pourquoi lorsque vous rédigez un business plan, vous devez le faire à 100%. 
 

Business plan, les erreurs à ne pas faire

Parfois on vous demande d'être optimiste, parfois pessimiste dans vos hypothèses. il vaut donc mieux faire 3 scénarios (optimiste, pessimiste, scénario de base). Si une grande partie du business plan ne change jamais, il faut tout de même l'adapter à son interlocuteur. Un business plan pour un banquier est différent d'un business plan pour un business angel. Ce sont deux mondes différents. Le banquier ne veut pas prendre de risque. Il faut donc le rassurer. Le Business Angel veut participer à une aventure. Il faut donc lui vendre une part de rêve.
Si vous vous faites aider par un coach ou un consultant dans la rédaction du business plan, ne faites pas l'erreur de tout déléguer. Certes cela prend du temps de rédiger son business plan, mais vous devez le connaître par coeur. Il faut donc participer à sa rédaction. On vous posera des questions précises à l'oral et vous devrez répondre avec précision. On vous attend au tournant ! Vous devez vous accaparez votre business plan. Or, la seule manière de se l'accaparer c'est de participer à sa rédaction. Vous ne pouvez donc pas l'externaliser à 100%. Si vous souhaitez jouer du piano, vous devez avoir un professeur mais il ne joue pas à votre place !


Soyez pragmatiques même dans votre business plan

En entrepreneuriat, tout est un outil que vous devez utilisez. L'argent est un outil. Mais le réseau peut être un outil encore plus utile. Certains entrepreneurs font un business plan dès le début pour lever des fonds. Or, n'oubliez pas, votre première levée de fonds, ce sont vos clients ! Le chiffre d'affaires doit dans la plupart des cas être votre première levée de fonds. Il vaut mieux un excellent réseau qu'un excellent business plan. Les consultants savent faire de jolis business plan. Pourtant, ils ne sont pas d'excellents entrepreneurs. Je regarde toujours si la personne a su s'entourer.
Quand je parle de pragmatisme, je parle d'actions concrètes. Votre étude de marché ne doit pas être constituée de recherches Google mais d'interviews d'experts. Allez à la rencontre des personnes qui connaissent le marché. Rencontrez vos clients. L'étude de marché faite de questionnaires ou recherches Google est "pipo". Votre étude de marché : Ce sont des experts et votre réseau. Ne perdez donc pas de temps, allez sur le terrain et testez ! 
 

Business plan et pitch: 5 conseils

Après avoir rédigé votre business plan, vous devrez maîtriser l'art du pitch. Mes conseils :
  • Rester concis
  • Le slide doit être révélateur : Pas ou peu de texte !
  • Il ne faut pas lire vos slides ni un papier : connaissez par coeur votre présentation.
  • Il faut raconter une histoire.
  • Ne donnez pas de valorisation !! Cela viendra plus tard . Même les venture capitalist le dise : indiquer une valorisation c'est se tirer une balle dans le pied. 
  • Indiquez combien vous souhaitez lever et comment sera utilisé l'argent.
 
Un pitch finalement c'est : Voici l'état actuel => Je cherche à lever tant => Pour arriver à tels objectifs.

Entrepreneurs, mes conseils

Soyez ambitieux mais humble, travailleur et discret. Communiquez au bon moment. Il y a des moments pour communiquer et d'autres pour rester silencieux. le silence est une action ! Prenez l'exemple de Julien Parrou, personne ne sait qu'il est en train de devenir un des leaders du jeux (Groupe Concoursmania est rentré dans le TOP10 mondial avec Zynga). Il faut savoir se taire et avancer.

Plus tôt vous testerez dans les conditions réelles, plus tôt vous gagnerez ou vous perdrez. Il faut allez vite. Aux Etats-unis, ils vont vite ! Quand ils testent en une journée, nous mettons une semaine à le faire en France. Il faut sentir le marché, allez voir vos clients.
Moi même j'étais un fonceur, j'ai appris à me poser et à réfléchir un peu plus. Il faut s'octroyer des temps de réflexion pour prendre du recul et prendre les bonnes décisions. L'entrepreneur est souvent pris dans le quotidien. La stratégie ne doit pas être dictée par le quotidien ou l'urgence. Dès qu'il s'agit d'une question stratégique, il faut prendre du recul.
Le business plan doit permettre de gérer le long terme malgré les urgences court terme. 

 
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Commentaires

Par Remy Serrurier ... le
Merci de nous avoir donné une explication bien détaillée

Ajouter un commentaire