REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitter flux rss sur le business planLinkedin my business plan

Ne négligez pas le réseau pour lever vos fonds

Publie le 01 Juin 2016 15:44

Après une première levée de fonds par crowdfunding en 2014, la start-up TonPsy réitère aujourd'hui l'opération pour gagner en visibilité et fidéliser ses patients. Ils nous expliquent les enjeux de cette seconde levée de fonds et reviennent sur l'importance d'un réseau étendu.

Tonpsy (leader de la psychologie en ligne), milite pour une psychologie plus accessible, plus simple, et plus proche des attentes des patients. Pour cela, ils donnent à leurs utilisateurs la possibilité de parler à des thérapeutes, choisis en fonction de leur problématique et de leur personnalité, directement via leur plateforme web. 

TonPsy et le crowdfunding

 

 

 

 

 

 

 

2 objectifs principaux pour cette levée de fonds

Cette deuxième levée de fonds devrait nous permettre de :

  • Communiquer davantage avec de la publicité payante,
  • Créer des emplois (car nous travaillons sur ce projet depuis bientôt 4 ans, avec notre passion, mais sans nous verser de salaire).

Jusqu'à présent, nous avons toujours privilégié le feedback utilisateur et ne voulions pas aller trop vite dans notre développement en injectant des fonds trop tôt. Mais nous sommes arrivés à un point charnière : aujourd'hui, les patients sont satisfaits de notre service et nous constatons que ce qui nous empêche d'avancer, c'est avant tout le manque de visibilité. Nous voulons donc diffuser l'information au plus grand nombre : la psychologie par webcam existe, et cela peut vous convenir (cela nous convient bien, à nous, puisque nous utilisons nous-mêmes notre service) que vous ayez déjà fait une thérapie ou non.


L'aide d'un réseau pour lever

Nous avons fait confiance à Sparkup, notre partenaire de la 1ère levée de fonds. Ils s'occupent de « social funding » je dirais, c'est à dire qu'ils permettent aux startups de contacter leur réseau au sens large (et de suivre efficacement l'avancée de leur campagne), en utilisant les adresses emails avec lesquelles l'entrepreneur a déjà été en contact, et en créant une mailing list à partir de celles-ci. Du coup, la plateforme Sparkup inclut, mais ne se limite pas, au crowdfunding ou aux petits porteurs, car il suffit par exemple que l'entrepreneur ait déjà échangé avec un fonds d'investissement pour que ce dernier soit automatiquement inclu dans cette mailing list.

 

Des investisseurs déjà trouvés

Aujourd'hui, nous avons 2 fonds d'amorçage intéressés pour investir l'intégralité des fonds recherchés (250 000€). Le côté amusant c'est qu'aucun de ces fonds n'est français, donc n'ayez pas peur de frapper à la porte des investisseurs étrangers ! Nous avons également, en plus de cela, environ 100 000 € en petits et moyens porteurs. Du coup nous prenons le temps de bien considérer les tenants et les aboutissants. Un Prêt d'Amorçage Investissement auprès de la BPI pourrait aussi être une option intéressante en complément : n'oubliez pas qu'en France de nombreuses aides existent !

 

3 conseils pour sa levée de fonds

  1. Ne pas négliger le réseau. Les prises de contacts « à chaud » c'est quand même bien meilleur que les emails qui sortent du frigo (ce que l'on appelle les « emails froids »)
  2. Lever au bon moment (du moins pas trop tôt).
  3. Bien vous faire conseiller à toutes les étapes (un conseil juridique est indispensable en amont)
 

En un mot...

Trust yourself.
 

 

Catégorie: 

Ajouter un commentaire