Lever des fonds : Champagne puis au boulot !

Publie le 25 Juin 2014 18:53

Sejourning est un site de location courte-durée d’appartements entre particuliers. Sejourning propose actuellement 10.000 logements de particuliers partout en France.

 sejourning fait sa levée de fonds

 

 

 

Lever des fonds cela se fait étape par étape.

Nous avons réalisé plusieurs levées de fonds depuis la création. Nous avons commencé par lancer le site grâce à du Love Money auprès d’amis d’amis. Puis nous avons pu, une fois le site en ligne convaincre des business angels de nous suivre et enfin avec un peu de chiffre d'affaires et quelques mois d’activité, faire entrer des fonds à notre capital.

Les levées de fonds sont surtout très chronophages ce qui peut être frustrant pour des entrepreneurs qui souhaitent passer 100%  de leur temps sur leur produit. Le bon côté est que la recherche d’investisseurs nous permet de prendre le temps de réfléchir, de sortir la tête du guidon et d’avoir une vision à plus long terme de notre activité.

On apprend beaucoup quand on cherche à lever des fonds.

On apprend beaucoup au fur et à mesure qu’on pitche devant des investisseurs. On s’aperçoit à posteriori qu’on a parfois voulu aller trop vite et qu’on a manqué de clarté, de pédagogie dans notre présentation. On se rend également compte qu’il ne faut pas se tromper d’interlocuteur et que selon sa taille et son secteur, il faut s’adresser aux bons investisseurs.

Nous avons rédigé énormément de business plans. Même si ce n’est pas parfait, c’est un élément important pour aborder un investisseur, obtenir un premier rendez-vous. Il permet également aux entrepreneurs de se poser les bonnes questions et de bien structurer leur projet. Mais le business plan n’est évidemment pas un document figé, il est en perpétuelle évolution.

François de Landes et julien Delon

Les levées de fonds sont rarement identiques.

Les levées sont évolutives. On ne cherche pas la deuxième fois le même montant que la première. On n’est plus sur la même valorisation puisqu’on a réussi à créer de la valeur grâce à l’argent de la première levée. On ne s’adresse donc plus aux mêmes investisseurs.

Notre état d'esprit après une levée de fonds.

Après une levée de fonds, on est à la fois soulagé et à la fois sous pression, car il ne suffit pas de lever. Encore faut-il faire fructifier cette levée pour pouvoir passer à l’étape suivante. Donc on boit du champagne et on se remet au travail.

La clé de la réussite: Chercher la bonne catégorie d'investisseur

Il faut chercher à rencontrer les bonnes personnes au bon moment. Il y a énormément d’investisseurs. Demandez-vous lesquels vous pouvez intéresser à votre stade de développement.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire