5 choses à savoir pour réussir dans la restauration

Publie le 23 Mars 2015 19:11

Vous envisagez d'ouvrir un restaurant? Et vous vous demandez comment faire pour réussir dans ce secteur? Nous vous proposons cinq conseils, cinq choses à savoir à tout prix avant d'ouvrir un restaurant.

Cinq choses à savoir  pour réussir dans la restauration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I. Réglementation

L'exercice d'une activité de restauration n'est pas soumise à la détention d'un diplôme spécifique. Mais l'ouverture d'un restaurant est soumis au respect d'une réglementation stricte. Il faut préalablement être titulaire de licences nécessaires pour l'exercices de certaines activités. Le respect des règles d'hygiène et de salubrité est de rigueur.

A. DIFFERENTES LICENCES 

Il existe différentes sortes de licences en fonction du service à proposer.

Si vous envisagez d'ouvir un bar-restaurant par exemple, cela implique que vous proposiez des boissons pendant et en dehors des repas. Pour proposer ce service dans la légalité, il faudra penser à faire une demande de licence de débit de boissons à consommer sur place.

Vous pouvez aussi ouvir un restaurant qui proposera des boissons accessoirement aux repas. Dans cette hypothèse c'est une licence de restaurant dont il vous faudra vous munir. 

Cependant, avant d'obtenir une licence, l'entrepreneur devra suivre une formation nécessaire. Cette formation lui permettra d'obtenir un permis d'exploitation à durée déterminée et renouvelable.

L'obtention d'un permis d'exploitation et d'une licence de restaurant ne suffit pas. Il faudra faire une déclaration à la mairie 15 jours avant l'ouverture du restaurant. La mairie vous donnera alors un récepissé.

 

B. REGLES D'HYGIENE ET DE SALUBRITE

Les services vétérinaires de la préfecture de votre lieu d'implantation doivent être informés de l'ouverture imminante de votre restaurant. Ces services visent à instaurer une culture du respect des bonnes pratiques d'hygiène et de salubrité.

Les principales règles en matière d'hygiène et de salubrité se trouvent dans le Règlement européen du 29 avril 2004. Ces règles concernent :

  1. Les lieux de préparation,
  2. Les conditions de transport,
  3. Les concervations de denrées,
  4. L'hygiène du personnel,
  5. Les déchets alimentaires
  6. Etc.

Il est fortement recommandé aux restaurateurs de veiller au respect de ces règles. Il est ainsi donc de la responsabilité du chef du restaurant de vérifier si toutes les règles sont respectées par son personnelle. En cas de manquement, les conséquences tombent sur tout le monde : FERMETURE DU RESTAURANT.

II. Marché cible

Connaitre parfaitement votre marché cible est vital. Il faudra faire une collecte d'informations et faire une étude de marché.  Cette étude vous permettra d'évaluer la faisabilité de votre projet. Le marché cible sera alors ensemble d'une clientèle qui pourrait être intéressée par vos produits. Grâce à cette étude, vous serez en mesure de faire une offre qui correspondra à l'attente des clients.

Pour répondre au mieux à leurs demandes, il faudra essayer de segmenter cette clientèle en fonctions de plusieurs critères:

  1. Selon les besoins des clients
  2. Selon les comportements des clients
  3. Selon les méthodes d'achat les plus utilisées par les clients

 

III. Emplacement

Le choix de l'emplacement est un élément très important. Il influencera la réussite de votr projet. Contrairement au foodtrucker, le restaurant traditionnel ne peut pas migrer pour aller lui même chercher des endroits les mieux placés.  

Avant de vous décider, il faudra vérifier quelques éléments:

  1. Si l'emplacement vous permet de couvrir la majorité de votre marché cible.
  2. Vos concurrents directs ou indirects sur votre lieu d'emplacement : parfois, il vaut mieux se mettre à côté de vos concurrents. Cela vous permettra notamment de capter l'attention des clients de vos concurrents. 
  3. Le coût de l'emplacement
  4. L'existence d'un parking avec accès facile

Plusieurs détails seront pris en compte. Même le niveau de sécurité devra entrer en compter pour le choix d'un emplacement. 

IV. Stratégie commerciale

Vos clients aiment-il un service rapide ou lent? Est-ce qu'un café offert à la fin les fidélisera ? Comment allez vous vous faire connaitre ? Flyers? Publicité adwords? Bouche à oreille ? Votre stratégie commerciale doit dans tous les cas s'adapter à la cible que vous visez. 

V. Risques

Le premier risque à éviter sera un problème sanitaire. Les restaurants connaissent des visites surprises de la part des services chargés de contrôler les règles d'hygiènes. 

Dans l'hypothèse d'un défaut de niveau d'hygiène nécessaire, le restaurant risque de faire l'objet d'une fermeture administrative. Le responsable du restaurant est ainsi donc responsable du fait de son salarié. Si ce dernier fait une faute, c'est tout le restaurant qui en paie le prix.

L'autre risque à éviter est une mauvaise réputation du restaurant. Il est difficile de gagner une clientèle mais il est très facile de la perdre. Il est conseillé de surveiller votre E-réputation. De plus en plus de clients vont dans un restaurant après avoir vérifié tout ce qu'on dit sur ce restaurant sur les réseaux sociaux.

Conclusion

Ces cinq conseils prouvent une fois de plus qu'ouvrir un restaurant demande une préparation en amont. Il ne faut pas hésiter à aller chercher des informations auprès des concurrents déjà présents sur place. Rester constamment à l'écoute des clients et essayer d'anticiper leurs besoins sont les forces d'un bon restaurateur. 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire