Business plan : comment bien structurer le vôtre ?

Publie le 13 Février 2013 07:41

Le passage obligé de tout lancement de projet est la rédaction du business plan. Ce document est inévitable pour l’entrepreneur afin de négocier des levées de fonds auprès des investisseurs. L’élaboration du business plan n’est pas compliquée mais exige d’éviter certaines embûches. Voici les conseils de la société Petite Entreprise.

 

 

Conseils et précautions pour un bon business plan

Le business plan doit exposer sommairement les points clés et les perspectives les plus importantes de tout projet. Il est important d’y agencer de manière claire et concise les enjeux capitaux et les aspects financiers et opérationnels de votre entreprise. Voici donc ce à quoi vous devez restez vigilant :
 

Les rubriques à y mettre

Même s’il n’existe pas de schéma type, les rubriques les plus pertinentes sont : le résumé opérationnel, l’offre produits, marché et concurrence, objectifs de développement, compte de résultats prévisionnel, plan de financement prévisionnel ainsi que les annexes (comprenant tous les justificatifs et documents juridiques).

Un document cohérent et exhaustif

Le business plan doit se suffire à lui-même pour exposer clairement les aspects généraux de votre projet. Il est important qu’il soit compréhensible par tous. N’hésitez pas à vous faire relire par des proches pour déceler certaines zones d’ombre ou d’incompréhension.

Un document concis mais comprenant toutes les informations nécessaires

Même s’il est impératif d’appuyer vos conjectures par des données chiffrées, il n’est pas question de s’étaler et de se perdre dans les graphiques, les courbes et les tableaux sans fin. Les hypothèses énoncées doivent montrer que vous avez fait le tour de la question sans pour autant traîner en longueur. Le développement détaillé n’a pas lieu d’être dans le business plan au risque de disperser l’attention du lecteur et de l’éloigner de l’essentiel.

 

Un document clair et précis dans le fond comme dans la forme

Un style direct et sans fioritures est toujours recommandé pour ce genre de documents. Il s’agit d’aller directement dans le vif du sujet et de ne faire perdre son temps à personne. Il est souvent conseillé d’utiliser des schémas et des images qui ont le mérite de bien illustrer de longues démonstrations. Gardez en tête que ce document n’est qu’un support et que vous aurez à détailler certains points oralement .

N'oubliez pas ces conseils

 

Protéger vos idées confidentielles

Tout mettre sur votre business plan peut vous exposer à un risque de plagiat ou de vol d’idées. Pensez donc à élaborer deux versions : une allégée et une autre plus complète. Pour cette dernière, exigez une signature en gage de confidentialité. Cette pratique est communément répandue et acceptée par les investisseurs.

Soigner votre document pour ne pas anéantir vos chances 

Les investisseurs fonctionnent beaucoup en réseau; Si vous n’avez pas eu la chance de convaincre le premier, sachez que votre réputation vous précédera chez le second que vous irez voir. Vous avez donc tout intérêt à passer au crible votre business plan pour optimiser vos chances de convaincre.

En somme, la rédaction de votre business plan n’est pas l’exercice le plus compliqué qui soit, à condition de respecter certaines règles de base. Dans certains, il est plus judicieux de se faire accompagner par des professionnels pour maximiser ses chances de réussir son business plan

PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire