Entrepreneurs : testez votre concept avant de vous lancer !

Publie le 20 Janvier 2016 12:12

Comment réussir au mieux son lancement ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Quel business model adopter pour sa start-up ? Les réponses du CEO d'Op'n Kitchen, nouvel acteur prometteur de la FoodTech !

Op'nKitchen, est la première plate-forme qui permet aux gens de cuisiner ensemble dans leurs cuisines, des petits plats à déguster sur place ou à emporter chez soi.

Op'n Kitchen et la FoodTech

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une idée originale dans le secteur de la FoodTech

Nous faisons le choix de faire cuisiner les gens ensemble. Beaucoup d’acteurs sont présents sur le secteur de la foodtech, mais peu au final dans notre secteur d’activité. Les plus gros acteurs du moment sont davantage orientés vers le “social dining” ou le repas chez l’habitant, finalement dans la salle à manger. Nous souhaitons proposer à nos clients une expérience unique dans la cuisine.

Nous avons lancé la première plate-forme en décembre 2015, donc parler de “stratégie” est un peu prématuré. Nous privilégions les rencontres réelles pour le moment, et testons aussi les canaux d’acquisition via Facebook. Nous sommes en phase d’évangélisation.

 

Un business model simple qui a déjà fait ses preuves

Notre business model n’a pas changé par rapport à notre ambition de départ et aux tests que nous avons effectués pour valider notre modèle : une commission sur les transactions qui sont opérées sur la plate-forme. Nous pourrons envisager d’autres lignes de revenus dans un futur plus ou moins proche, mais l’avantage de ce business model c’est qu’il est simple ! (pour en savoir plus sur comment définir son business model, lisez ce dossier)

 

Etude de marché : pré-testez votre concept en amont

Pour notre étude de marché, nous avons travaillé en parallèle sur l’épluchage d’études macro en France et aux USA et sur le test du concept très concrètement auprès de cibles diverses pour valider et invalider nos hypothèses.

Nous ne pouvons dire à présent si ces méthodes se sont avérées fiables mais nos intuitions ont été confirmées à 100% par nos études terrain. Reste à transformer l’essai en allant convaincre plus d’utilisateurs de rejoindre l’aventure.

 

Comment se démarquer sur le secteur de la FoodTech ?

Un des secteurs les plus concurrentiels dans l’économie traditionnelle est la restauration: l’offre est pléthorique et les marges très faibles, sauf dans le fast-food, mais celui-ci souffre. Les acteurs de la foodtech qui proposeront des solutions pour améliorer les marges de ces activités-là et/ou leur permettre de faire un meilleur marketing moins coûteux auront de belles années devant elles. Nous préférons nous concentrer sur les consommateurs et leur cuisine au quotidien, car nous pensons intimement que cuisiner, c’est le bonheur ! Cuisiner à plusieurs, c’est un bonheur partagé !

 

Le secret de l'entrepreneur : ne jamais baisser les bras

Il est difficile d’être persévérant quand on crée une entreprise qui répond à un besoin mal exprimé. La tentation de proposer des services plus proches de ce que les entreprises traditionnelles proposent déjà est forte !

Même si l’on sait, rationnellement, que les indicateurs de performance ne sont pas les meilleurs ou que la taille de marché n’est pas suffisante pour un nouvel acteur, la tentation reste forte : la peur de l’inconnu est due certainement à notre goût pour l’habitude et les choses que nous maîtrisons plus.

 

Le mot de la fin

"Si je suis ce que je mange, je veux juste manger des choses géniales"
Remy, dans Ratatouille.

Phrase à méditer ! Surtout pour les entrepreneurs qui se nourrissent comme ils peuvent au quotidien !

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire