" Un entrepreneur entreprend, un manager manage !"

Publie le 15 Janvier 2019 09:54

  Comment gérer une équipe lorsqu'on est entrepreneur ? Peut-on être entrepreneur sans être un leader né ? David Musset, co-fondateur de HintHunt, DLD et GeeS partage avec vous son avis et son expérience.

 

Logo HintHunt David Musset

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre société en deux lignes ? 

 Diplôme de Supélec et d’HEC, j’ai travaillé 3 ans dans le conseil en stratégie chez Olivier Wyman, avant de me mettre à mon compte en 2013.

En 2013, j’ai co-fondé HintHunt, puis DLD en 2015, Nitrogenie en 2016 et GeeS en 2017.

HintHunt est le premier escape game en France, créé en 2013. Nous disposons de 4 espaces à Paris et avons accueilli environ 600 000 clients en 5 ans.
DLD est un studio de jeux de société créé en 2015, auteur notamment du jeu Limite Limite.
Nitrogenie est une chaine de glace à l’azote liquide créé en 2016, que j’ai fermé en 2018. Celle-ci n’avait pas atteint le succès que j’attendais.
GeeS est un studio de développement de jeux mobiles.

 

Un entrepreneur et un manager, est-ce la même chose ? 

 

 Non, un entrepreneur entreprend, un manager manage !
L’entrepreneur conçoit le projet, étudie le marché, élabore la stratégie pour la société.
Le manager gère l’entreprise opérationnellement au jour le jour, notamment l’équipe .
L’entrepreneur endosse souvent les 2 rôles au début, mais il peut très rapidement déléguer à une seconde personne (associé ou non) le rôle de manager.

 

Comment exploiter au maximum le potentiel d’une équipe ? 

 

 Vaste question. De mon point de vue, il convient de travailler « agile ». C’est-à-dire de leur donner des périmètres de champs d’action et en leur laissant le plus d’autonomie possible, plutôt que de les micro-manager au jour le jour. Un employé se sentira toujours plus valorisé et travaillera mieux lorsqu’il aura le sentiment que c’est « son projet » et non « le projet de son supérieur ».
Au-delà de cela, évidemment les traditionnels outils RH peuvent bien sûr s’appliquer : Elaborer des objectifs, structurer des KPIs, faire des entretiens individuels, proposer des primes etc…

 

Comment créer une cohésion d’équipe au début d’un projet ?

 

 Expliquer clairement le projet à tout le monde ainsi que les objectifs, les opportunités et les menaces est un bon début. Plus on partage avec son équipe, plus ils comprennent les difficultés et aide à les soutenir. L’idée est toujours d’arriver à ce que j’ai expliqué précédemment : faire s’approprier le projet à chacun des employés.
Si vous sentez que l’un d’entre eux décroche, n’hésitez pas à le suivre plus attentivement : Comprendre ses difficultés (professionnelles ou personnelles), lui réexpliquer le projet et son statut, lui proposer de nouveaux rôles, de nouveaux objectifs…
Attention, un membre non impliqué peut vite en entrainer d’autres

 

Un bon entrepreneur est-il nécessairement un leader ?

 

 Pas nécessairement mais ça aide bien sûr.
Le plus important c’est la vision. Avoir une bonne vision de son projet et des outils pour y parvenir.
L’entrepreneur peut ensuite tout à fait déléguer le leadership à son CEO ou COO. Il est le garant de la stratégie du projet.
Mais si l’entrepreneur est capable d’inspirer son équipe et de leur expliquer clairement sa vision, cela sera toujours plus bénéfique que s’ils le prennent pour le « geek » reclus dans son bureau. 

 

Pouvez-vous nous citer trois qualités d’un bon leader ?

 

  • Compétent : il doit connaître parfaitement chaque poste de son équipe, leurs difficultés et leurs objectifs pour être à même de les guider.
  • Bienveillant : il se doit d’être disponible, à l’écoute et de rassurer son équipe.
  • Juste : il doit récompenser l’effort mais également sanctionner les erreurs.

 

Les compétences en management, c’est inné ou ça s’acquiert ? 

 

Disons 30% inné 70% acquis.
Le charisme ne s’apprend pas. La présence rassurante et ce qu’on inspire aux gens que l’on côtoie ne s’apprend pas.
En revanche il est possible d’en apprendre les méthodes : Comment motiver ? Comment fixer des objectifs ? Comment récompenser ? Comment sanctionner ? Comment se comporter en cas d’échec / de succès ?
Tout ceci peut s’apprendre, même si bien sur rien ne vaut l’expérience sur le terrain. Chaque manager affine ses méthodes de management à sa façon.

 

Avez-vous une anecdote à nous faire partager sur la gestion d’équipe ? 

 

 Lors des premiers mois de HintHunt, personne ne savait comment gérer un escape game, pas plus moi que mes premiers employés puisque le concept était nouveau en France.
Comme nous venions de nous lancer, nous étions peu nombreux et j’animais des sessions au même niveau que les autres employés, et nous apprenions ensemble. J’étais comme eux.
De fait, je participais à l’ensemble des tâches, de l’accueil des clients au nettoyage des toilettes. J’écoutais même les conseils de certains de mes GameMasters sur la façon d’améliorer les choses, et appliquais certaines de leurs recommandations.
Cela dura plusieurs mois et permis à l’équipe de se sentir inclus à 100% dans le projet, au même niveau que moi. J’avais une grande confiance en chacun d’eux, et c’était essentiel pour débuter. 

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire