La levée de fonds alourdit votre responsabilité

Publie le 26 Octobre 2015 14:56

A qui s'adresser pour lever des fonds ? Quel est le bon investisseur pour chaque entreprise ? Comment préparer et organiser sa levée de fonds ? Antoine Perruchot, de l'IPAG, fondateur de Keycoopt répond à cette interview. Son expérience dans les ressources humaines notamment chez le CIC lui a permis de se lancer dans une nouvelle méthode de recrutement ! En 2014, la startup a levé 1 400 000 €. L’interview vise à comprendre comment s’est passée la levée de fonds, quelles relations se sont tissées entre la startup et les investisseurs.

Antoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Keycoopt : se faire recommander, se faire recruter ! 

Keycoopt est l’experte du recrutement par la recommandation. Sur son site dédié au recrutement externe, 25 000 cadres peuvent s’adresser mutuellement des recommandations pour des postes publiés par plus de 500 entreprises.

Une levée de fonds : la transmission de ma passion...

J’ai démarché 5 fonds d’investissement. Les entretiens n’étaient pas forcément différents, mais je n’en ai pas eu plus de deux. Mon projet était ficelé et mes objectifs clairement définis. En définitive, j’ai surtout transmis ma passion du métier et des hommes lors de ces échanges. Il faut nécessairement se dévoiler, parler de soi et intéresser les investisseurs par son histoire ! J’y ai démontré une vraie solution innovante pour le recrutement de demain à laquelle ils ont adhérés.

Utilisez les Business Angels pour faire pression sur le fonds d'investissement. 

Lors de notre levée de fonds, les Business Angels étaient leaders. Le Fonds d’investissement Nord France Amorçage était présent avec trois grands entrepreneurs du Nord : Lucien Lesaffre, Bertrand Letartre et Jean Baptiste Roquette. Notre relation avec les Business Angels était bonne et cela nous a permis d’avoir des négociations aisées pour le pacte d’actionnaire notamment.

Les intérêts de nos levées de fonds :

  • Recruter et lancer de nouvelles solutions 

En premier lieu, les trois levées de fonds nous ont permis de recruter en interne pour développer nos projets et communiquer. Nous avons lancé notamment Keycoopt System, en commercialisant en « marque blanche » auprès des entreprises la solution de recrutement et de mobilité interne (SaaS). Réaliser des levées de fonds donne également un poids dans les négociations.

  • Se faire conseiller par des personnes expérimentés et experts !

De plus, Le fonds d’investissement Nord France Amorçage me conseille sur les projets à moyen-long terme. Les Business Angels sont également présent mais ne se concentrent pas sur les projets à moyen-long terme. L’intérêt des levées de fonds que nous avons réalisées est que les partenaires que nous avons trouvés partagent nos valeurs et nos ambitions. Lors d’une levée de fonds, il faut absolument faire appel à des investisseurs qui partagent votre vision, vos valeurs, vos objectifs… Au risque de ne pas faire ce que vous leur dites et ne pas leur dire ce que vous faites !

  • Se booster et se donner des objectifs plus élevés 

En définitive, les levées de fonds sont essentielles pour booster une entreprise et donner les moyens de créer de la croissance. Maintenant, nous devons continuer à grandir avec de forts objectifs de chiffre d’affaires, et améliorer notre productivité. En effet, derrière une levée de fonds, il y a à chaque fois un alourdissement de la responsabilité de l’entreprise. Nous devons atteindre des objectifs non seulement pour nous mais pour eux également.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire