REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Valoriser le capital immatériel de son entreprise

Qu'est-ce qu'un actif immatériel? Pourquoi une entreprise doit valoriser ses actifis immatériaux ? Comment augmenter leur valeur ? Quelles erreurs éviter ? Francois Garcia, est un entrepreneur dans le conseil aux entreprises, particulièrement sur l’élaboration de la stratégie d’entreprise et l’alignement de l’organisation. Il nous explique tout sur la valorisation par l'immatériel.  

la valorisation par l'immatériel

 

Le capital immatériel: définition

Les capitaux immatériels sont définis comme des éléments non monétaires et sans substance physique, constitués par les informations et connaissances détenues, et ayant une valeur positive, par une organisation. Ils sont reconnus pour être aujourd’hui les principaux facteurs de différentiation des entreprises. Les actifs immatériels représentent la valeur ‘cachée’ intangible. Ces nombreux actifs ne sont que partiellement repris dans les comptabilités d’entreprise (ex : marque).
 

Valoriser son entreprise par les actifs immatériels

La valeur d’une entreprise ne se situe pas uniquement dans son patrimoine matériel et dans l’évolution de son chiffre d’affaire. Quelle que soit la méthode utilisée, valoriser une entreprise consiste à évaluer sa capacité à créer de la richesse dans le futur. Les grandes entreprises ont compris tout l’intérêt de valoriser leurs actifs immatériels. Cette méthode permet donc de faire ressortir et de travailler sur la vraie richesse des entreprises ; ces actifs sont souvent peu ou pas mis en valeur, comme le savoir faire des équipes, le mode de management et d’organisation, la place du dirigeant et de l’équipe de direction dans une TPME, la relation avec ses partenaires et son écosystème (fournisseurs, clients, banquiers..), la notoriété, sa politique RSE, etc.. mais il constitue l’essence même des entreprises. 

Levée de fonds et capital immatériel

Dans le cadre d’une levée de fonds en fonction du moment au se situe l’entreprise amorçage, développement, etc. ., il faudra mettre en avant ses facteurs pour appuyer sa demande. Ce qui est sûr, c’est qu’un investisseur doit accorder par exemple beaucoup de place au porteur de projet, à son équipe (savoir-faire, complémentarité, etc.) et à sa stratégie. Ces éléments sont par nature immatériels, donc ne pas en tenir compte est dommage pour l’investisseur. Par exemple, une personne/équipe qui a fait des recherches ou travaillé pendant des années sur un sujet, à forcément acquis des connaissances et savoirs qui ont une valeur ; l’objectif sera de mettre en valeur ces savoirs/acquis qui sont différenciants mais souvent difficile à percevoir et/ou peu ‘valorisé’. Il faut se poser la question suivante pour comprendre la valeur : combien de temps et donc d’investissement faudrait-il à une entreprise Lambda pour atteindre ce niveau de connaissance..   

Start up et actif immatériel

Par nature, une start-up met en avant ses actifs immatériels ; elle ‘vend’ un capital confiance en son projet et ses équipes et donc des gains futurs pour l’investisseur au travers de la richesse qui sera créée; ce que l’entrepreneur mettra en avant permettra de décider des investisseurs de la suivre ou pas. Les prévisionnels sont ‘indicatifs’ et vont plus refléter les ambitions du porteur de projet.   

Il me semble que tous les secteurs sont concernés car tous ont des actifs immatériels qui font leurs valeurs, leurs différences et donc leurs richesses présentes et leur potentiel futur.  

Les avantages de la valorisation par l'immatériel

Cette approche permet de percevoir la richesse et le potentiel de l’entreprise avec ses composantes sous un angle ‘opérationnel’ et pas seulement comptable (ex : dépense de formation versus acquisition de savoir-faire). L’inconvénient est que l’approche par les actifs immatériels est encore trop marginale et pas encore assez accepté comme un complément indispensable par l’écosystème du chiffre. L’écosystème entrepreneurial a déjà plus intégré ces éléments ce qui peut expliquer les transactions qui peuvent apparaître comme décalées du ‘marché’.  

Erreurs à éviter lors d'une valorisation

La première erreur est de rester focalisé sur les valorisations comptables surtout celles basées sur les données comptables passées ou les comparables ; chaque entreprise est par nature composée d’êtres uniques, donc elle sera unique. Il faudra donc l’approcher sous cet angle pour en découvrir les points d’appui et les points d’amélioration et ainsi ‘évaluer’ le risque et le potentiel de l’entreprise.   

  

Comment augmenter la valeurs de son entreprise

Je recommanderai à un entrepreneur de bien réfléchir sur ce qui constitue la richesse de son entreprise et déterminer ses points forts, ses savoirs-faires, sa notoriété, ce qui fait que l’on a recours à lui,.. et de travailler sur ce qui doit être amélioré sans mettre en cause ses points d’appuis. Ces éléments évoluent, il est donc intéressant de les évaluer dans le temps.
Par exemple, dans beaucoup de PME en cession, la forte dépendance vis-à-vis du dirigeant peut-être travaillée au travers de la structuration de l’organisation, de l’autonomisation de l’équipe, etc.. Ce travail permet de limiter les risques actuels pour l’entreprise (ex : accident du dirigeant) et de faciliter l’arrivée d’un nouveau dirigeant.

Chaque entrepreneur doit croire dans son projet, le mettre en valeur, être curieux, savoir écouter et apprendre sans cesse pour progresser. La persévérance et la résilience sont 2 des qualités à développer pour avancer et se réaliser.  

Ajouter un commentaire