REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

"L'entrepreneuriat permet d'assouvir une quête de liberté"

Publie le 25 Février 2019 10:56

 Pourquoi se lancer dans l'entrepreneuriat malgré tous les risques encourrus ? Quelles sont les difficultés et les récompenses auxquels l'entrepreneur peut s'attendre ? Retour d'expérience avec Gauthier Bailleul, CEO de Yes We Code. 

 

Pouvez-vous vous présenter en deux lignes ainsi que votre entreprise ? 

 

Gauthier Bailleul, 34 ans, CEO de Yes We Code, société de services en ingénierie informatique et créateur de l’application MY-ROCKET. MY-ROCKET est la 1ère application dédiée à l’envoi de candidatures spontanées ciblées

 

Est-ce l'idée qui fait l'entrepreneur ? Comment vous est venue l'idée de MY-ROCKET ? 

 

Je souhaite entreprendre depuis mon plus jeune âge notamment de par mon environnement familial. Selon moi, l’entrepreneuriat permet d’assouvir une quête de liberté mais aussi de favoriser la création ainsi que de s’investir pleinement dans des projets auxquels je crois. Je me suis lancé dans l’entrepreneuriat avant même d’avoir l’idée de MY-ROCKET, même si l’application est cohérente avec mon parcours.

 

Avez-vous réalisé une étude de marché pour préciser le besoin auquel vous répondez ? Si oui, comment avez-vous procédé ? 

 

Je n’ai pas réalisé d’étude de marché. J’ai accompagné pendant plus de 10 ans un cabinet spécialisé en ingénierie RH dans le développement d’applications métiers. Cette expérience m’a permis d’acquérir une expertise dans le domaine de l’emploi, des RH. J’avais donc déjà une bonne connaissance du marché.
C’est ainsi que je me suis penché sur la question complexe de l’offre et de la demande et que j’ai pu constater que de nombreux postes à pourvoir ne faisaient pas l’objet d’une annonce.
Les candidats passent à côté de certaines opportunités car ils ne disposent d’aucun outil qui offre un accès au marché caché. C’est ainsi que l’application MY-ROCKET est née.

 

Avez-vous rédigé un business plan ? Pourquoi ? 

 

Si j’ai pu me passer d’une étude de marché, la réalisation d’un business plan m’est apparu comme essentiel pour bien analyser la rentabilité et la fiabilité de mon projet.

 

Quelle a été l'étape la plus difficile lors du lancement de votre projet ? 

 

Au moment où nous avons commencé à communiquer. Il y a beaucoup d’appréhension lors d’un lancement de projet. On se demande comment il va être accueilli, perçu. On pense à l’investissement, aux équipes…

 

Quelle a été votre stratégie de développement et comment envisagez-vous de vous développer ?

 

Des évolutions sont prévues dans notre roadmap mais tout ceci est encore confidentiel.

 

Projetez-vous de lever des fonds ? Pourquoi ?

 

Je suis ce que l’on appelle un bootstrapper. Aujourd’hui c’est Yes We Code, société que j’ai créée en 2013 qui supporte l’ensemble des coûts que peut engendrer le développement de l’application. Je suis devenu entrepreneur pour être libre de mes choix et de mes actes. Je ne ferme pas complètement la porte car peut-être qu’un jour cela sera nécessaire. 

 

Quelles sont les 3 qualités d'un bon entrepreneurs ? 

 

Selon moi il faut être persévérant, organisé et savoir entretenir son réseau. 

 

Avez-vous une anecdote à nous faire partager sur votre aventure ? 

 

Le choix du nom. Nous étions réunis avec les équipes techniques et communication lorsqu’il a fallu choisir le nom. Moi j’avais en tête l’idée d’une Rocket depuis bien longtemps déjà mais les propositions ont été tout autre et toutes plus farfelues les unes que les autres. 

 

Que conseillez-vous à de jeunes entrepreneurs qui se lancent ? 

 

Persévérer. Entreprendre, n’est pas un long fleuve tranquille. Il y a des moments plus faciles que d’autres. Parfois on a envie de tout lâcher. La persévérance est le secret ! Ne jamais s’avouer vaincu. 

Catégorie: 

Ajouter un commentaire