REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

"Entrepreneurs: Choisir n'est pas renoncer"

Publie le 15 Mars 2016 12:07

Créer son entreprise n'est en soi pas difficile. La développer.. c'est tout autre ! Pour bien s'y prendre, il faut bien se préparer à s'implanter sur le marché avec une bonne étude de marché notamment.

Homunity, créée en 2014, est une de ces start-up passée par cette étape et en pleine croissance actuellement. Plateforme de crowdfunding immobilier, ils proposent à des particuliers de se grouper pour investir dans le monde immobilier. L'objectif est de rendre cet investissement accessible dès 1 000€.

 

Quentin Romet, cofondateur, nous explique son aventure et façon de procéder dans le développement d'Homunity.

 

Une plateforme de crowdfunding pour permetttre un ticket d'entrée faible dans l'immobilier

Une fois nos études terminées, mes deux associés et moi-même avions la volonté de placer nos économies, avec un rendement élevé, tout en ayant un risque faible.
L’immobilier répond bien à ces deux critères, mais le ticket d’entrée est souvent trop élevé. Désormais, grâce à ce principe de « crowdfunding », dès 1 000€, vous pouvez investir dans un projet immobilier concret, avec un rendement compris entre 8 et 10% net avant impôts.

Des sondages pour recueillir des avis sur l'idée

Nous avons tout simplement fait des recherches sur le web, notamment sur l’existant, et le cadre légal encadrant cette profession.
Par la suite nous avons fait un sondage à grande échelle afin d’obtenir un maximum d’avis sur notre concept. L’idéal est de réussir à cibler des personnes que l’on ne connait pas.

Nous étions les premiers en France à proposer à des particuliers de se grouper dans le but d’investir dans des biens existants. Cela nous a permis de nous faire un nom, tout en étant diffuser largement dans la presse.

Une volonté de changer les choses sans se poser de questions

Ce qui a fait la différence selon moi, c'est notre volonté de vouloir changer les choses sans se poser cette question qui vous paralyse: « Si cela n’a pas déjà été fait, c’est que ce n’est pas possible ».

Un mot de la fin? Un dernier conseil aux entrepreneurs ?

La vie d’entrepreneurs se résume à prendre constamment des decisions. Pour moi choisir n’est pas renoncer, au contraire!

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire