"Vos clients n'attendent pas votre projet.."

Publie le 22 Juillet 2015 13:38

Passionnée de sport de glisse, Caroline LAROCHE a suivi une formation d’ingénieur à Centrale Nantes "génie océanique" et "entreprendre". Elle a travaillé un an dans le conseil en organisation, dans une PME, avant d’intégrer le MS Entrepreneur à HEC. Elle est maintenant entrepreneuse, fondatrice de CoRide.
CoRide est la résultante de sa passion de la glisse et de son envie d’entreprendre autour de ses valeurs : convivialité, ancrage local et éco-responsabilité. Ce sont les rencontres d’entrepreneurs de tout type qui lui ont permis de se jeter à l’eau à 24 ans.

Coride

 

 

 

 

 

Voilà comment Caroline LAROCHE pitche son projet ! 

CoRide vous propose de (re)découvrir la passion de la glisse, mer et montagne, au sein d’une communauté de passionnés lors de séjours glisses dédiés. Nous transformons des maisons de particulier en auberge pour vous, le temps d’une saison ou d’une semaine, les pieds dans l’eau ou dans la neige.


La Communication Grand Public : quand vous vous lancez, ne la sous estimez pas !

  • J'ai sous-estimé la communication grand public.

Ma plus grosse erreur a été de sous-estimer la communication grand public dès le début. On pense toujours que le monde entier attend notre service ou notre produit parce qu'on y croit à fond. "Dès que le commun des mortels l'aura découvert, il va se ruer dessus !" se dit-on. Mais en fait non, c'est un vrai travail de fond, long et laborieux. Lorsque j'ai ouvert ma première auberge, les premières semaines, il n'y avait personne! Je déprimais totalement.

  • Ce que nous proposons.

Je pensais avoir fait tout ce qu’il fallait et je croyais en mon projet… J’étais certaine que ce que nous offrions était ce que cherchaient les clients potentiels ! Nous proposons en effet un accueil chaleureux, un hébergement accessible pour démocratiser les sports de glisse, créer une cohésion sociale autour de ce projet et un mouvement de découverte du territoire. 

Comment elle a renversé la situation...

  • Personne n'était au courant de mon business !

Le souci c’était que personne n'était au courant de mon business. Par conséquent, ma Startup ne décollait pas. Mais, entrepreneurs, gardez la banane à tout moment, ne baissez pas les bras !

  • Un manque de formation sur la communication. 

Ayant une formation scientifique à la base, je partais évidemment de loin pour faire de la communication. Néanmoins, suite à cette expérience, j'ai redoublé d'efforts pour nous faire connaitre. C'est bien dans l'action que l'on apprend les choses les plus importantes. D’une manière ou d’une autre, j'aurais fait cette erreur de toute façon. Il ne fallait surtout pas abandonner mais au contraire trouver un moyen de dépasser cet obstacle.

  • la solution : se faire accompagner !

La solution que j’ai trouvé, c’est de me faire accompagner. Il se trouve que je me fais accompagner sur de nombreux sujets, notamment la communication. J'ai toujours cette difficulté de communication, il y a comme un retard entre ce que l'on projette, l'état de développement de notre projet et la communication effective. On ne peut pas parler de "rattrapage" de l'erreur mais plutôt de progression ! Créer une communauté, une clientèle fidèle et impliquée, cela prend du temps. Pour cela, comme pour les autres étapes de la création d’entreprise, je conseille ardemment aux entrepreneurs de se faire accompagner.

Ce que l'entreprise accomplit en ce moment !

Actuellement, nous sommes en pleine deuxième saison. Plusieurs auberges pour vacanciers sont ouvertes. Nous organisons également du team building pour les entreprises dans certaines de nos auberges. Pour la première fois, cet hiver, une auberge en montagne va ouvrir ! Désormais, en supplément de ces destinations de rêve, nous nous engageons à apporter :

  • De la convivialité entre CoRiders via des espaces communs et des événements favorisant l’échange.
  • Un ancrage local qui favorise l'économie locale et met en avant les atouts régionaux.
  • De l’éco-responsabilité avec des éco-gestes, des partenariats associatifs et de l'aménagement d’auberges.

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire